20/10/2019
Publié par

Appareil minceur

Chaque année, de nouvelles machines de remodelage corporel, soit-disant toutes plus miraculeuses les unes que les autres, sortent sur le marché. On vous a déjà parlé de la technologie Emsculpt de BTL Aesthetics qui brûle les graisses tout en tonifiant les muscles (elle existe aussi maintenant chez l’allemand Zimmer Medizin Systeme, à des prix paraît-il, t-il plus abordables). Mais dans la grande famille des ondes électromagnétiques, il faut aussi compter désormais sur la technologie Onda Coolwaves du fabricant de lasers Deka.

Onda Coolwaves : comment ça marche sur le gras et la cellulite ? 

Les pièces à main du système génèrent des micro-ondes spéciales à 2, 45 GHz, qui sont fortement absorbées par les molécules de graisse. « Elles accélèrent le métabolisme des cellules graisseuses « qui « transpirent » jusqu’à disparition », explique la brochure. En gros, la membrane des cellules est détruite, puis les acides gras libérés sont pris en charge par les macrophages (les cellules « éboueurs » de l’organisme) et éliminés progressivement par l’organisme en 2 à 3 mois.

A qui s’adresse cette technique amincissante à base de micro-ondes ? 

Celles qui ont une surcharge graisseuse localisée au niveau du ventre, des flancs, des cuisses ou des bras et/ou de la peau d’orange ainsi qu’un léger relâchement cutané (la chaleur des micro-ondes stimule aussi la synthèse de nouvelles fibres de collagène). L’appareil permet aussi le traitement du double-menton.

Comment se déroule une séance de Onda Coolwaves ?

De la vaseline est appliquée sur la zone à traiter. La machine calcule l’énergie qu’elle va délivrer en fonction d’une surface prédéterminée par le médecin, par exemple une zone de 15 cm X 15 cm. Le médecin se saisit alors d’une des deux pièces à mains mises à sa disposition (« traitement superficiel»,  jusqu’à 7 mm sous la peau, pour la réduction de la « peau d’orange » et le raffermissement cutané ou « traitement profond », jusqu’à 12 mm, pour atteindre la couche graisseuse), et l’applique sur la peau, avant de la déplacer un mouvement en zig-zag. Le contact est froid. Un système préserve l’épiderme et le derme de la chaleur délivrée par les micro-ondes, pendant toute la durée de la session. Mais du coup, le traitement est très, très confortable (j’ai testé). On ne ressent absolument aucune sensation de chaleur désagréable, comme avec d’autres technologies (surtout quand on traite la graisse profonde. La chaleur est un peu plus perceptible quand la pièce à main cible la surface). Et il n’y a pas de risque de brûlures. Un signal sonore avertit le médecin lorsque le traitement est terminé (en moyenne après 10 minutes), il peut alors démarrer celui d’une autre zone de 15 cm X 15 cm.

Y a-t-il des contre-indications au traitement anti-cellulite par micro-ondes ?

Rien à part les pathologies dermatologiques évolutives.

Quelles sont les suites du traitement amincissant Onda ?

Aucune et c’est bien là, l’avantage. La peau n’est même pas rose. Une douce sensation chaleur envahit la zone traitée pendant une trentaine de minutes après la séance. Quatre séances espacées de 3 à 4 semaines sont préconisées. Le résultat apparaît au fil des séances. Dès la seconde, on perçoit déjà l’effet sur la tonicité cutanée. En revanche, pour une vraie efficacité « minceur », il faut attendre la 3 ème, voire la 4 ème.

Quel spécialiste consulter pour ce traitement minceur ? 

Un médecin esthétique, un dermatologue.

 

 

Tags: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top